carnation

carnation

carnation [ karnasjɔ̃ ] n. f.
XVe; it. carnagione, de carne « chair »
1Couleur, apparence de la chair d'une personne. 1. teint. « sa saine pâleur rosée, sa carnation de tubéreuse » (Colette).
2Peint. Coloration des parties du corps qui sont représentées nues.

carnation nom féminin (italien carnagione, de carne, chair) Coloration des chairs, du teint d'une personne.

carnation
n. f. Teint, couleur de la chair d'une personne.

⇒CARNATION, subst. fém.
Coloration naturelle de la chair humaine, dans son aspect extérieur (au niveau du visage surtout). Une belle carnation :
1. ... il y avait autour de tous les traits, de toutes les lignes, de toutes les teintes de la peau, de toutes les expressions de la physionomie, une atmosphère et comme un rejaillissement d'âme, de jeunesse, de vie, de splendeur, (...). Ce visage transpercé de part en part par la lumière, tant la carnation en est limpide, se confondait si complétement [sic] avec les rayons par la transparence et la couleur blanche et rose du front et des joues, qu'on ne pouvait dire ce qui était du soleil et ce qui était de la femme : ...
LAMARTINE, Nouvelles Confidences, 1851, p. 184.
P. anal. [En parlant notamment de fleurs] :
2. ... le soleil, menacé par un nuage mais dardant encore de toute sa force sur la place et dans la sacristie, donnait une carnation de géranium aux tapis rouges...
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 178.
Spéc. Coloris de la chair humaine dans ses représentations plastiques :
3. [Dans sa chambre] (...) les couleurs étaient tendres et souriantes (...), l'œil allait à des jaunes de soufre aux ombres de topaze brûlée. Il allait, (...), des vestes de bergers dont le violet est fleur de lilas, aux tons de chair pareils à la pêche, aux carnations réveillonnées par le fard des joues.
E. et J. DE GONCOURT, Charles Demailly, 1860, p. 216.
HÉRALD. De carnation. Avec la coloration naturelle de la chair humaine. Deux mains appaumées de carnation (BALZAC, Le Lys dans la vallée, 1836, p. 35); (cf. appaumé ex.).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. XVe s. peint. carnation de visage (Act. des apost., vol. II, f° 178e ds GDF. Compl.); 2. 1690 hérald. (FUR.). Adaptation d'apr. suff. -(a)tion, de l'ital. carnagione (dér. de carne « viande, chair »; suff. -agione, du lat. -atióne) « aspect, couleur de la peau, notamment du visage » (XIVe s. Velluti ds BATT., contexte gén.), terme de peinture au XVIe s. (Ibid.). Fréq. abs. littér. : 69. Bbg. KOHLM. 1901, p. 16.

carnation [kaʀnɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XVe; ital. carnagione, de carne « chair ».
1 Couleur, apparence de la chair d'une personne. Teint. || Une carnation saine, épanouie, florissante.
1 (…) ces carnations épanouies comme des bouquets de fleurs (…)
Th. Gautier, Fortunio, « La toison d'or », I.
2 (…) les florissantes carnations laissent deviner la force d'un sang jeune qui coule aisément et à pleines veines (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. II, V, I, 1, p. 229.
3 Mais rien n'empêchera plus qu'une ombre funeste, peu à peu, s'avance sur elle, ternisse sa saine pâleur rosée, sa carnation de tubéreuse.
Colette, l'Étoile Vesper, p. 118.
4 (…) ni la structure, ni la carnation, ni la mobilité magique de ce visage bien fait ne permettaient d'en expliquer l'heureuse et mystérieuse beauté.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, IX, III.
tableau Désignations de couleurs.
2 Peint. Coloration des parties du corps qui sont représentées nues. || Les carnations de ce tableau sont fort belles. || Une carnation vive, naturelle.
(1690). Blason. || De carnation : présentant la couleur rosée de la peau. || Mains de carnation.
tableau Termes de blason.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carnation — may refer to:* Dianthus caryophyllus‎ , a flowering plant known as Carnation * Carnation (colour), the colour of the flower of a carnation plant * Carnation (heraldry), the colour of flesh (pale pink) * Carnation, Washington, a U.S. city *… …   Wikipedia

  • carnation — CARNATION. s. f. Terme de Peinture. Représentation de la chair de l homme par le coloris. Cette carnation est belle, vive, naturelle. f♛/b] Il se dit dans le langage usuel, pour signifier Le teint d un homme, ou d une femme. Une belle carnation.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Carnation — Car*na tion, n. [F. carnation the flesh tints in a painting, It carnagione, fr. L. carnatio fleshiness, fr. caro, carnis, flesh. See {Carnal}.] 1. The natural color of flesh; rosy pink. [1913 Webster] Her complexion of the delicate carnation. Ld …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Carnation — Carnation, WA U.S. city in Washington Population (2000): 1893 Housing Units (2000): 650 Land area (2000): 1.095255 sq. miles (2.836698 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 1.095255 sq. miles (2.836698 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Carnation, WA — U.S. city in Washington Population (2000): 1893 Housing Units (2000): 650 Land area (2000): 1.095255 sq. miles (2.836698 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 1.095255 sq. miles (2.836698 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Carnation — Carnation …   Deutsch Wikipedia

  • carnation — cultivated variety of the clove pink, 1530s, either a corruption of CORONATION (Cf. coronation), from the flower s being used in chaplets or from the toothed crown like look of the petals; or for its pinkness from M.Fr. carnation person s color… …   Etymology dictionary

  • carnation — Carnation. s. f. Terme de Peinture, Couleur de la chair de l homme. Cette carnation est belle, vive, naturelle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • carnation — ► NOUN ▪ a double flowered cultivated variety of clove pink, with grey green leaves and showy pink, white, or red flowers. ORIGIN perhaps based on a misreading of an Arabic word meaning clove or clove pink , influenced by French carnation «flesh… …   English terms dictionary

  • Carnation — (v. lat.), die Nachahmung der Hautfarbe am menschlichen Körper in der Malerei, hat wegen der gebrochenen, an keiner Stelle deutlich u. bestimmt hervortretenden Farbentöne der Haut große Schwierigkeiten u. erfordert sowohl ein genaues Studium der… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”